L’isolation des plafonds est, plus qu’une mode, presque une nécessité. Elle limite, non seulement, la déperdition de chaleur, mais également, les bruits. Grâce à une bonne isolation de plafond, un foyer peut économiser en facture d’électricité et gagner en sérénité. Les conseils sur l’isolation des plafonds aident donc aussi bien pour le confort que pour les finances d’un ménage. Pour une bonne isolation et pour profiter de ses avantages, il est primordial de se pencher sur l’isolant à adopter et la méthode de pose à appliquer.

Le bon matériau d’isolant :

L’un des premiers conseils sur l’isolation des  plafonds porte sur le choix de l’isolant. Il existe 4 grandes catégories d’isolant :

Les fibres minérales : isolants efficaces et abordables

  • la laine de verre
  • la laine de roche

Les fibres végétales : aussi efficaces que les fibres minérales mais plus rares

  • les fibres de lin
  • les fibres de bois

Les matériaux renouvelables :

  • le liège : isolation phonique et thermique optimale.
  • la perlite : résistante aux flammes et imputrescible.
  • la cellulose : ininflammable et imputrescible.

Les isolants minces : dont l’efficacité varie d’un produit  un autre.

Les isolants synthétiques : avec des aptitudes isolantes importantes

  • le polyuréthane : très performant et peut être installé dans les zones difficilement accessibles.
  • le polystyrène expansé : résistant et léger.
  • Le polystyrène extrudé : plus isolant que le polystyrène expansé.

 La bonne épaisseur d’isolant :

Après le choix du matériau, il faut penser à la manière dont il se présente. Pour une isolation des plafonds efficace, des conseils sur l’isolation des plafonds au niveau de la texture sont utiles. Ainsi, il sera possible de choisir la plus adaptée au type de plafond et aux aptitudes de la personne en charge de la pose  de l’isolant :

  • Pour les combles, la solution la plus indiquée est l’isolant en vrac. Ce sont, entres autres, les granules et les flocons ;
  • Pour une pose rapide et facile, les plaques ou isolants en panneaux sont les plus pratiques. Il suffit de l’installer ou de le visser ;
  • Pour n’importe quel volume, la mousse comme le polyuréthane sont idéaux. Il siéra à toutes les tailles ;
  • Pour un espace étendu au-dessus de faux plafonds, les rouleaux sont l’alternative économique par excellence. Il n’y aura pas besoin que l’isolant soit épais pour qu’il soit efficace.