L’isolation des plafonds est de plus en plus répandue. Toutefois, une pièce faisant pourtant bel et bien partie d’un habitat est très souvent négligée : le garage ! Isoler le plafond d’un garage présente de multiples avantages et permet aux résidents de profiter d’un cadre de vie plus agréable et d’une économie d’énergie considérable. Toutefois, pour gouter aux nombreux bienfaits d’un garage bien isolé, il est indispensable de penser à plusieurs paramètres.

Isoler le plafond d’un garage : pourquoi ?

Je n’habite pas dans mon garage alors pourquoi isoler son plafond ? Cette question récurrente est posée pour des raisons légitimes. Néanmoins, elle n’a pas lieu d’être lorsqu’on connaît les avantages liés à l’isolation des plafonds qui valent également pour ceux du plafond du garage.

Pour la pièce au-dessus du garage :

Une de raisons les plus évidentes pour isoler le plafond d’un garage est la présence d’une pièce au-dessus. Ce cas se présente surtout lorsque le garage se trouve au sous-sol.

L’isolation des plafonds de ce genre de dispositif permettra alors au lieu de vie du dessus, de ne pas s’exposer à un trop grand transfert de chaleur.

Pour la maison entière :

Même si aucun lieu de vie ne se trouve au-dessus du garage, isoler son plafond apporte beaucoup à la totalité de la maison (si celle-ci y est rattachée).

En effet, ne pas isoler le plafond d’un garage aura un impact certain sur l’isolation thermique et phonique puisqu’il laissera autant passer la chaleur que le bruit. Cela annulera alors tous les éventuels avantages que pourrait procurer l’isolation des autres pièces de la maison :

  • Gain de chaleur en hiver ;
  • Limitation de la chaleur en été ;
  • Limitation des bruits ;
  • Economie sur la facture d’électricité.

Isoler le plafond d’un garage : comment procéder ?

Isoler le plafond d’un garage comme pour tous travaux, nécessite minutie et connaissance des procédés. En effet la procédure n’est pas la même selon :

Le type de plafonds :

  • toiture plate ;
  • toit en pente ;
  • charpente apparente.

L’isolant :

  • polystyrène ;
  • liège ;
  • laine de verre ;
  • polyuréthane ;

Le budget :

  • la somme à disposition ;
  • les emprunts ;
  • les aides et subventions.

Les travaux à effectuer :

  • Leur ampleur et le fait de faire appel ou non à un professionnel.

La localisation du garage ;

  • sous une pièce chauffée ou non ;
  • au sous-sol ;