Isolation de plafonds

L’isolation est une action cruciale à entreprendre dans un bâtiment qu’il soit à usage résidentiel ou de bureau. A titre d’exemple, l’isolation de plafond est importante afin d’atténuer les nuisances sonores (isolation phonique) et produire un confort thermique aussi bien en hiver qu’en été. Plusieurs procédés et matériaux sont utilisés pour réaliser cette isolation.

Isolation de plafonds

Isolation et confort

Matériaux pour isolation thermique et phonique

Réduire la consommation d’énergie

L’isolation de plafond diminue drastiquement la consommation énergétique d’un bâtiment et les nuisances sonores qui s’y propagent.

L’isolation phonique de plafonds dans un bâtiment est nécessaire pour atténuer les nuisances susceptibles de gâcher la vie des habitants. Ces nuisances  possèdent deux causes principales :

  • Le bruit de contact : causé par tout élément en contact avec le plancher de l’étage au-dessus et qui se propage à travers le plafond comme le bruit de déplacement de meubles, le bruit de pas…
  • Le bruit aérien : ce bruit n’émane pas directement du plafond mais possède une source externe et se propage dans l’air et atteint ainsi le plafond.

L’isolation du plafond d’un garage revêt une importance capitale. En effet une isolation mal réalisée de cette pièce bien qu’elle n’ait pas vocation à être habitée, induit un inconfort thermique à l’intérieur de l’habitation surtout s’il y a une pièce au-dessus. Les matériaux les plus utilisés dans l’isolation thermique du plafond d’un garage sont :

  • La laine de verre : idéale et facile à poser pour un plafond en charpente de bois.
  • Les plaques de polystyrène extrudé ou de polyuréthane.

L’isolation de plafond de sous sol permet d’atténuer les déperditions thermiques d’une maison. En effet, si cet élément est mal isolé, il propage le froid à l’intérieur du bâtiment via le plancher et augmente ainsi votre facture de chauffage. Vous pouvez utiliser des matériaux comme du polystyrène extrudé en panneaux si le sous sol ne sera pas voué à l’habitation. Dans le cas contraire, privilégier de techniques plus esthétiques comme l’utilisation de la laine de verre, du liège… et les cacher par des plaques de plâtre. Les matériaux les plus utilisés dans l’isolation thermique du plafond sous sol sont : la laine de verre, le polystyrène extrudé …

Isolation de combles

L’isolation thermique des combles est importante. En été, les combles aménagés reçoivent directement de la chaleur. Cela les rend difficilement habitables quand ils sont aménagés en chambre ou en salle de loisirs ou en bureau. Pour améliorer le confort et diminuer l'utilisation d’un climatiseur (bruits, consommation d’électricité...) voire même annuler la nécessité d’une climatisation, il faut isoler les combles, thermiquement et phoniquement.

Isolation thermique de plafonds

Un défaut d’isolation thermique d’une habitation, en particulier celle du plafond, se répercute essentiellement sur la consommation énergétique du bâtiment et sur le confort des occupants. Pour éviter les ponts thermiques, plusieurs matériaux et techniques sont disponibles pour isoler un plafond. Les techniques d’isolation thermique d'un plafond sont tributaires du type du plafond et de votre budget : - Pour les plafonds collés et tendus : privilégiez les isolants minces (composés d’une seule couche comme les rouleaux en PVC ou en polystyrène). - Pour les sous-plafonds et les plafonds suspendus : vous pouvez combler le vide avec un isolant mince ou épais (laine de roche, laine de verre, chanvre, ouate de cellulose…). Il est à noter que les isolants épais sont nettement moins chers que les isolants minces.